ombres-de-la-caverne.jpg
« Servitude volontaire », « aveuglement », « avanies »: voici quelques-uns des tags du blog Indiscipline intellectuelle dont il est proposé ici un choix de textes parmi les plus acérés. Platon se représentait les hommes comme enchaînés au fond d’une caverne, tournant le dos à son entrée, et imaginant le monde d’après les ombres des choses extérieures que le soleil projette devant eux sur la paroi. A moins d’exercer notre sagacité et notre sagesse, nous prenons ces ombres pour la réalité et nous nous racontons alors des histoires. Au fil des jours et en fonction de ses lectures, des films, des lieux et des évènements petits ou grands qui l’inspirent, Thierry Groussin nous montre les ombres de notre quotidien et analyse les mécanismes qui nous abusent et nous rendent vulnérables aux manipulations. Pratiquant tour à tour l’humour, l’ironie et l’interpellation, il dévoile les croyances et les systèmes d’influence qui nous conduisent à l’inconséquence, et pose des questions qui, une fois énoncées, paraissent évidentes. Par exemple: comment, d’une croissance qui détruit notre milieu de vie et génère de plus en plus d’exclusion, peut-on faire un espoir obsessionnel ? Comment peut-on, à la fois, promouvoir une « société de consommation » qui nous infantilise et être des citoyens conscients, rigoureux, responsables, soucieux entre autres choses du sort des générations futures ? Comment peut-on accepter les injonctions à la motivation et au dévouement provenant d’entreprises pour lesquelles les salariés ne sont qu’une ressource parmi d’autres ? On pourrait multiplier les interrogations que soulève chacune de ces courtes chroniques. Chaque page est une invitation à la lucidité et au rejet de la complaisance. Mais la question de fond qui les traverse toutes est: « Que fais- tu, lecteur, de ta conscience, de ton intelligence et, surtout, de ton pouvoir ? »

L’auteur :
Thierry Groussin a été responsable pendant des années de la formation des dirigeants au sein d’un groupe bancaire mutualiste. Il est co-fondateur de l’association The Co-Evolution Project et de la revue Commencements dont il assure la coordination. Sa passion est de comprendre notre époque et d’essayer d’en discerner les potentialités. Sa conviction est que nous sommes engagés dans une métamorphose sociale et économique, et que nous devrions nous y investir avec enthousiasme afin de donner à un monde meilleur une chance d’émerger.
356 pages – 15 x 22 – 2011
Pour acheter le livre : cliquer ici
Pour lire l’avant-propos et la préface : cliquer ici